Cybersécurité et PME

Entreprises, Startup, Cybersécurité

Le coût caché des cyberattaques : un défi pour les entreprises

Dans le monde numérique d’aujourd’hui, les cyberattaques ne sont pas seulement une menace passagère, mais une réalité constante. En moyenne, il faut trois semaines à une entreprise pour se remettre d’une attaque informatique. Mais le rétablissement est loin d’être un chemin linéaire. En effet, 56% des organisations attaquées subissent une deuxième attaque durant la période de restauration des données, une statistique alarmante qui souligne la vulnérabilité continue des entreprises pendant cette phase critique.

 

L’impact financier d’une cyberattaque va bien au-delà des dommages immédiats. Il se décline en 6 types de coûts potentiels souvent sous-estimés :

  1. Perte de savoir-faire corporatif
    Une fuite de données peut entraîner la perte de secrets commerciaux essentiels.
  2. Mise en péril de l’avantage concurrentiel
    Les informations stratégiques divulguées peuvent renforcer vos concurrents.
  3. Perte de confiance des clients
    La confiance est difficile à gagner et facile à perdre, particulièrement en cas de fuite de données clients.
  4. Rupture des opérations et pertes de revenus
    Une attaque peut paralyser vos opérations, entraînant des pertes financières directes.
  5. Dommages financiers
  6. Ces dommages peuvent être directs (fraudes bancaires, demandes de rançon) ou indirects (honoraires d’experts pour rétablir les systèmes).
  7. Atteinte à l’image de marque
    L’image publique de votre entreprise peut être ternie durablement.

Face à ces risques, déterminer le budget adéquat pour la sécurité informatique est complexe. Aucun montant standard ne fait consensus, car les besoins varient selon plusieurs facteurs, dont la taille de l’entreprise, le type de données stockées et les coûts des spécialistes informatiques disponibles.

Deux méthodes de calcul sont généralement reconnues

  1. La première est basée sur la proportion des revenus.
     Au Québec, Deloitte suggère d’allouer entre 0,3 et 0,5% du chiffre d’affaires annuel à la cybersécurité.
  2. La seconde méthode se concentre sur la proportion des investissements informatiques.
    La firme VARS recommandant d’allouer entre 6 et 15% du budget informatique total.

Saviez-vous que votre assureur pour vous aider? En effet, de plus en plus d’assureurs offrent des polices pouvant couvrir une gamme de coûts : perte de revenus, frais de gestion de crise, coût de remise en marche du matériel informatique, récupération et restauration des données, services de négociation de rançon, et même le paiement de la rançon elle-même (souvent exigée en cryptomonnaie)!

La cybersécurité est essentielle pour les PME

La cybersécurité est un investissement indispensable pour protéger non seulement vos actifs numériques, mais aussi la réputation et la viabilité à long terme de votre entreprise. Pour les PME en particulier, comprendre et gérer ces risques est crucial.

 

Notre équipe a préparé un dossier complet sur la cybersécurité qui vous est spécialement destiné. Communiquez avec nous pour en savoir plus et sécuriser l’avenir numérique de votre entreprise!

 

 


Le document Cybersécurité & PME a été réalisé en collaboration avec Myriades.

Réalisé pour les ERAC des régions suivantes : Abitibi-Témiscamingue, Bas-St-Laurent, Lanaudière et Laurentides.
Date de réalisation : Décembre 2023.

 

 

Share This